Marketing sensoriel: créer une expérience d’achat mémorable

Le marketing sensoriel a véritablement émergé au cours des années 90 avec la tendance de l’hyper sophistication des objets. Le terme désigne les qualités visuelles d’un produit comme sa couleur, sa matière ou sa forme, mais aussi sa dimension tactile et odorante. Les architectes d’intérieur et autres designers se sont largement engouffrés dans cette voie puisqu’elle leur offrait de nouvelles possibilités de création. Galaktik vous explique !


Désormais, il convient de susciter chez les clients une réaction par les sens. Que ce soit avec l’odorat, le toucher, l’ouïe, la vue ou le goût, il est important de susciter chez ce dernier une réaction physique. Avec cela, déambuler dans les rayons des magasins devient une véritable expérience qui marque l’esprit et qu’on aime renouveler.

Vous l’aurez compris, soigner l’architecture commercial et le design intérieur de son point de vente n’est plus le seul impératif pour fidéliser une clientèle. Face à l’explosion des espaces commerciaux, elle est, en effet, devenue plus exigeante et donc plus difficile à satisfaire.


Le marketing olfactif d’une enseigne commerciale

marketing olfactif

Selon la théorie d’un psychiatre américain, les parfums auraient une influence significative sur nos comportements d’achat, il n’en fallait pas plus pour qu’on utilise dorénavant l’aromachologie à des fins commerciales. Pourtant, les attraits relatifs aux odeurs sont nombreux, le principal demeure sans aucun doute le fait qu’il ne puisse pas être contrôlé de manière consciente dans la mesure où il est indissociable de la respiration.


Notez également que les souvenirs olfactifs durent plusieurs années alors que les souvenirs visuels, par exemple, ne persistent que quelques mois. L’odeur d’un parfum relève aussi du souvenir inconscient lié à un contexte particulier, lorsqu’il est senti à nouveau, il replonge l’individu dans une situation déjà vécue à l’image des madeleines de Proust. Dans la mesure où l’odorat est étroitement lié aux émotions, il peut donc être très vendeur lorsqu’il est utilisé à bon escient dans une enseigne.


La plupart des marques qui font le choix d’un marketing olfactif s’entourent de spécialistes en chimie pour déterminer les senteurs qui lieront à la perfection image et objectifs de l’entreprise. En termes d’exemple, les enseignes de luxe vont avoir tendance à diffuser des odeurs de cuir et de fleurs d’oranger, lorsqu’il s’agit de susciter de la gourmandise, on se dirigera plutôt vers des fragrances fruitées et caramélisées, etc.


Vous l’aurez compris, doter votre espace commercial d’une signature olfactive peut contribuer à renforcer votre identité de marque, promouvoir vos valeurs et vous différencier de la concurrence, nul doute alors que le chiffre de vos ventes s’en ressente.

Le meilleur exemple de marketing sensoriel à Paris est sans aucun doute le magasin Abercrombie situé sur les Champs Élysées. L’enseigne a, en effet, choisi de développer un parfum, qu’elle asperge sur ces étagères produits à longueur de journée et qui s'est peu à peu inscrit dans l’inconscient de ses clients. Lorsque l’on pense à la marque le souvenir de l’odeur est présent.


D’autres enseignes moins renommées pratiquent également ce marketing axé sur les sens. Par exemple, les salons d’esthétique, spa et espaces bien être, diffusent désormais un fond sonore apaisant. Exit donc la radio au volume dérangeant et place à une ambiance plus zen, plus propice à la détente. Les épiceries fines, magasins de café, de thé, etc. jouent, quant à eux, plutôt sur les odeurs en proposant souvent de sentir les produits avant de les acheter. Les magasins de décoration incitent leurs clients à toucher les matières, etc.

En jouant avec les sens de vos clients, vous développerez chez eux une envie de revenir. À l’image de la madeleine de Proust, ils auront envie de revivre l’expérience.



Les avantages d’un design sonore soigné dans son magasin

design sonore

Se différencier de la concurrence voilà ce qui pousse bon nombre de commerçants à développer un design sonore dans leur magasin. Pour attirer le client, il faut à présent jouer sur les 5 sens et l’ouïe constitue un levier qu’il convient d’une part de ne pas négliger et d’autre part de bien avoir étudié.

Concrètement, le design sonore consiste à créer une musique ou une mélodie unique pour un point de vente. Dans la mesure où ce dernier est une véritable composante de l’identité de l’entreprise, vous devez le concevoir en rapport avec les valeurs et l’image que vous souhaitez donner et conformément à la cible que vous visez.


Le son suscite chez vos clients différentes émotions qui facilitent voire incitent l’acte d’achat. Une musique en vogue augmentera par exemple le temps passé dans votre boutique et par conséquent la probabilité d'achat.


D’une manière générale, les sons agissent sur 3 niveaux :

  • Le niveau cognitif : meilleure perception de l’offre,

  • Le niveau affectif : production d’émotions positives ou négative,

  • Le niveau conatif : l’ambiance agit sur la décision d’achat.


Vous l’aurez compris, un marketing sensoriel bien élaboré peut directement impacter votre chiffre d'affaires. Soyez cependant vigilant, car il n’aura cette finalité que s’il est bien étudié parce que dans le cas contraire, il pourrait faire l’effet inverse chez vos clients. En vous appuyant sur un architecte d’intérieur spécialisé dans le design commercial, vous pourrez d’une part échanger sur vos aspirations et d’autre part prévoir le dispositif à mettre en place.


AGENCE D’ARCHITECTURE D’INTÉRIEUR GALAKTIK. PARIS - NICE