Plafonds et faux plafonds dans un espace à vivre

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Dans le cadre d'un projet d'architecture pour particuliers, il n'y a aucune raison de toucher un plafond s'il est en bon état. En revanche, un architecte d'intérieur peut créer des éléments de décoration à la périphérie, avec des éléments de corniche par exemple composés de polystyrène et qui sont donc très légers. 

Si l'espace à vivre est plutôt classique, on peut le surcharger avec des corniches et la fameuse rosace centrale qu'on retrouve dans beaucoup d'appartements parisiens. Si, à l'inverse, le style est plutôt contemporain, il est préférable d'opter pour des corniches plutôt sobres. 

La couleur du plafond n'est habituellement pas sujet à fantaisie et on optera en général pour une peinture blanc mat, quelque chose de neutre et de clair, afin notamment d'agrandir les volumes dans la pièce.

Si le plafond est en mauvais état, avec des câblages apparents ou des fissures, la peinture ne sera d'aucune utilité pour dissimuler des défauts et la seule solution qui s'impose pour un architecte d'intérieur est d'opter pour des faux plafonds. Il existe trois méthodes classiques pour réaliser un faux plafond. Il peut être réalisé en plaques de plâtre, ce qui permet de faire des éléments de moulures, des statues et des corniches toutes plus originales les unes que les autres, ou en carton et en plâtre fixé avec des armatures métalliques, avec un coût plus faible. 

Enfin, existe la possibilité du plafond tendu à partir de PVC qui est capable de prendre toutes les formes et toutes les couleurs avec une innovation récente, le plafond lumineux, translucide avec des éclairages intégrés et qui est très prisé aussi bien pour les habitats que pour les commerces. 

Le faux plafond a également une réelle utilité en termes de design et d'ambiance générale, car on peut y encastrer des spots ponctuels et il permet par ailleurs de délimiter deux pièces en jouant avec les différences de niveau.

 

The following two tabs change content below.
Jean David Benhamou
De par son approche multifonctionnelle des espaces, il se définit comme un « archi non conforme », un métronome du design, pointilleux sur la qualité de ses créations qui mêlent matériaux de pointe et matériaux détournés, minimalisme des formes et générosité sculpturale. Comment mieux consommer ? Mieux vivre ? Mieux travailler ? Voilà les questions qui guident le travail de l’architecte designer Jean David Benhamou. Sa vision de l’architecture et du design d’espace prend sa source dans l’écoute et le regard qu’il pose sur notre époque.

Une question ? un conseil ? Contactez-nous !

Nom:*
E-mail:*
Téléphone:
-
Votre message:
Recaptcha Word Verification:

You must be logged in to post a comment.

souscrire Faites défiler jusqu'en haut