Le minimalisme en architecture d’intérieur

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Le minimalisme est un courant artistique qui se développe dans l’art dans les années 60. Il est basé sur l’essentiel et l’absence de superflu, à l’image de la célèbre formule anglosaxone « less is more », moins c’est mieux.

En architecture d’intérieur, le minimalisme peut se définir comme un style aux antipodes du baroque et de ses fioritures et à l’opposé du pop art et de ses couleurs criardes. Le minimalisme, ce sont des lignes épurées, aériennes, réduites à l’essentiel.
Concrètement, un intérieur au style minimal est dépouillé d’objets encombrants et inutiles. Il regorge également de trappes et cachettes qui dissimulent les accessoires disgracieux du quotidien. Ce sont, aussi, des espaces dotés de meubles dont la fonction va primer sur l’apparence et qui vont se fondre facilement dans le décor pour pratiquement disparaître.

Vous l’aurez compris, le style minimaliste, repose donc, à la fois, sur l’apparence des objets qui s’en réclament mais aussi et surtout, sur la manière dont ils sont employés.

Une question ? un conseil ? Contactez-nous !

*
*
 - 
souscrire Faites défiler jusqu'en haut