Le marketing olfactif d’une enseigne commerciale

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Selon la théorie d’un psychiatre américain, les parfums auraient une influence significative sur nos comportements d’achat, il n’en fallait pas plus pour qu’on utilise désormais l’aromachologie à des fins commerciales. Question architecture et aménagement intérieur, on mise, depuis 20 ans sur du marketing sensoriel à travers les matières, les couleurs, les goûts, les sons, etc. et on a un peu laissé de côté l’impact que peut engendrer la dimension olfactive sur le résultat des ventes d’un magasin.

Pourtant, les attraits relatifs aux odeurs sont nombreux, le principal demeure sans aucun doute le fait qu’il ne puisse pas être contrôlé de manière consciente dans la mesure où il est indissociable de la respiration. Notez également que les souvenirs olfactifs durent plusieurs années alors que les souvenirs visuels, par exemple, ne persistent que quelques mois. L’odeur d’un parfum relève aussi du souvenir inconscient lié à un contexte particulier, lorsqu’il est senti à nouveau, il replonge l’individu dans une situation déjà vécue à l’image des madeleines de Proust. Dans la mesure où l’odorat est étroitement lié aux émotions, il peut donc être très vendeur lorsqu’il est utilisé à bon escient dans une enseigne.

La plupart des marques qui font le choix d’un marketing olfactif s’entourent de spécialistes en chimie pour déterminer les senteurs qui lieront à la perfection image et objectifs de l’entreprise. En termes d’exemple,  les enseignes de luxe vont avoir tendance à diffuser des odeurs de cuir et de fleurs d’oranger, lorsqu’il s’agit de susciter de la gourmandise, on se dirigera plutôt vers des fragrances fruitées et caramélisées, etc.

Vous l’aurez compris, doter votre espace commercial d’une signature olfactive peut contribuer à renforcer votre identité de marque, promouvoir vos valeurs et vous différencier de la concurrence, nul doute alors que le chiffre de vos ventes s’en ressente.

Une question ? un conseil ? Contactez-nous !

*
*
 - 
souscrire Faites défiler jusqu'en haut